Catégorie

Continental Divide Trail

Catégorie

La précédente section m’a complètement cassé les jambes. Le montées étaient devenu particulièrement difficiles et là caféine était devenu quotidienne pour tenir le coup. Le tous que j’ai pris était nécessaire et m’a fait beaucoup de bien. J’ai repris la route, traversant l’habitat de quelques ours. Jour 115 : mile 1831,6 – Pinedale On s’est finalement retrouvés à 14 dans un airbnb de 4 personnes ! De nombreux randonneurs allant vers le sud nous ont rejoint. L’ambiance était très festive et la nourriture abondante. C’était vraiment sympa de passer un moment convivial comme ça tous ensemble. Une partie du airbnb La météo était par contre très capricieux. 4 jours de pluie et d’orage dont aujourd’hui était la pire. On s’est donc tous motivés à passer une nuit de plus en ville. On a loué un autre airbnb et on est allés se détendre dans le centre aquatique de la ville.…

De nouvelles mésaventures m’attendaient sur cette section, mais c’était l’occasion de rencontrer des personnes magnifiques. Bien que le sort s’acharne sur moi, je tiens le coup et n’abandonne pas mon projet. C’était aussi une section sur laquelle j’allais traverser à pieds la première frontière terrestre de mon aventure. Jour 85 : mile 1295,6 Il faisait très chaud dans la chambre d’hôtel, et la partager avec 3 autres personnes n’a clairement pas aidé à passer une bonne nuit. Mais c’était vraiment sympa d’être dans ce petit groupe de hikers. Au matin, je passe au magasin pour ravitailler, puis à la poste pour poster un colis de ravitaillement dans la première ville du Wyoming. J’en profite pour récupérer la pièce de rechange pour réparer ma tente, et j’apprend que 3 de mes colis sont toujours en transit ou perdus. Retour à l’hôtel, je range mes affaires, je fais mes au revoir à…

J’y suis. Après de nombreux jours de marche, je m’aventure sur la première section avec de gros dénivelés. Je dois aussi endurer la météo très capricieuse des montagnes. De nombreuse déconvenues m’attendaient pour ces quelques jours, mais les paysages en valent la chandelle ! Jour 68 : mile 1060,7 – Salida Journée de repos à l’auberge de jeunesse. Je suis passé à la poste pour récupérer mes chaussures. Comme je m’y attendais, elles n’étaient toujours pas arrivées. Je ne peux pas partir pour 7 à 8 jours de plus avec mes anciennes, c’est risquer une tendinite. Alors j’ai commencé à faire le tour des magasins de sport de la ville. Ils avaient des modèles qui m’intéressaient mais n’avaient pas ma taille. J’ai finalement trouvé une paire correcte dans un magasin qui vend des articles pour les ranchs. Elles ne me plaisent qu’à moitié car elles sont imperméables. Elles finiront trempées…

Le reste du Nouveau-Mexique étant fermé en raison du risque élevé de feux de forêts, je suis obligé de monter directement au Colorado, sans avoir le temps de m’habituer à l’altitude. Je me lance aussi dans une section de 5 jours dans les montagnes sans vraiment savoir si mes chevilles vont tenir, et en sachant pertinemment qu’il est encore un peu tôt pour marcher dans le Colorado à cause de la neige. Jour 39-40-41-42 : mile 525,2 – Lava Flow Hostel à Grants Un peu de repos étaient nécessaires pour laisser à la tendinite le temps de s’apaiser. J’ai donc passé quelques jours au Lava Flow Hostel, à ne pas faire grand chose si ce n’est manger, boire, mettre de la glace sur mes chevilles et dormir. Tout étant très éloigné dans cette ville, je me déplaçait avec l’un des vélo que l’auberge de jeunesse met à notre disposition. J’ai…