Catégorie

États-Unis

Catégorie

Du mile 2650 au mile 2659 Je n’ai pas expliqué ma dernière journée sur le trail, ainsi que les jours qui ont suivi. Je me suis levé vers 8h et j’ai commencé à marcher dans mes chaussures. Au bout de quelques minutes à peine, je suis passé à mes tongs. La douleur était insupportable; j’avais besoin de laisser mon pied à plat. Je marche très lentement, ne voyant qu’à peine le paysage défiler. C’était une journée ensoleillée dans un environnement magnifique plein de couleurs d’automne. Après 2h de marche, je voyais toujours mon point de départ. Koba et Z me dépasseront avant l’heure du midi et proposeront de porter tout le matos dont je n’ai pas besoin pour passer une nuit dans la forêt. En effet, arrivés à la frontière, nous n’avons que deux options :1) Faire demi-tour et marcher 30 miles pour rejoindre la route la plus proche2) Franchir…

Du mile 2569 au mile 2588 J’ai vérifié la hikerbox pour avoir d’autres chaussures, mais malheureusement il n’y en avait pas. Direction la boulangerie avec le bus. J’achète quelques pâtisseries, un chocolat chaud et c’est reparti sur le trail. Dans la rivière il y avait des centaines et des centaines de saumons ! Une longue montée; toute la journée ! On passe proche d’une petite cascade. On remonte vers 7000 pieds. Je m’arrêterai avant le sommet afin de ne pas être a trop haute altitude pour dormir (il fait froid dans l’État de Washington). Ma cheville va mieux. Le repos est la clé pour aller mieux. Alors que je marchais tranquillement, j’ai été surpris par un chevreuil au milieu du chemin. Il me regardait et mangeait tranquillement. Aucune peur lorsque je l’ai approché. J’étais a moins d’un mètre de lui, en train de le contourner mais il ne bougeait pas.…

Du mile 2518 au mile 2540 Encore une froide nuit. Gel à l’intérieur de la tente… Mon sac de couchage ne me réchauffe pas. Pourquoi ? Le duvet tombe sur les côtés à chaque fois pendant la nuit. Je suis obligé de le remettre en place deux ou trois fois. Trop humide ou trop sale, il fait des petites boules plutôt que de bien gonfler. Je sèche tout le matos au matin et je me mets à marcher vers 9h. Ma cheville ne va pas mieux. Les dénivelés positifs sont importants aujourd’hui et tant mieux, car elle supporte mieux les montés. Alors que j’arrivais à moins de 3 miles de mon campement, j’ai senti l’odeur d’un feu de camp. Il s’agissait d’Anish qui faisait de la trail magic ! Anish est la fille qui détient les records de temps de traversé du PCT et de l’AT, une autre randonnée longue…

Du mile 2461 au mile 2480 Retour sur le trail malgré les quelques gouttes. Je suis bien content d’avoir évité l’averse d’hier ! Aujourd’hui encore, j’ai le droit à une impressionnante vue panoramique sur les montagnes aux couleurs d’automne. J’arrêterais de marcher assez tôt : 17h. Cela me permet d’éviter la pluie en montant ma tente entre deux averses. Je fais connaissance avec DirtySale, un russe qui vit aux US depuis quelques années. J’ai évité la pluie de justesse ! C’est donc à peu près sec que je plonge dans ma tente. Je ne bougerai plus jusqu’au lendemain.