Tag

Ville

Chercher

Du mile 1796 au mile 1820 Debout à 6h après une bonne nuit de sommeil. Je commence la journée en marchant avec Bucha et Sprinkler qui ont dormis au même campement que moi. Alors qu’on avançait tranquillement en fin de journée dans la forêt, un sobo nous indique qu’il y a de la trail magic un peu plus loin au croisement avec une route. Les sobo peuvent nous faire des farces aisément nous indiquant de le trail magic là où il n’y en a pas donc on est toujours sur nos gardes quand ils nous font ce genre d’annonce. Il y avait effectivement une glacière avec des sodas, des gâteaux et des fruits ! Ça tombe bien, je suis à cours d’eau depuis 4 miles… Je me rafraîchis donc à l’ombre d’un buisson avec un CanadaDry. J’ai eu des douleurs musculaires au niveau des mollets et à l’arrière des genoux…

Du mile 1498 au mile 1501 Il fait beaucoup trop chaud aujourd’hui. J’ai encore une fois très mal dormi alors que j’étais sur un canapé dépliant. Impossible de bouger de la journée. Je ferai mon ravitaillement tard dans la journée et Steffen et moi ne retournerons sur le trail que vers 19h. Pendant que j’étais en train de ravitailler, portant la mini-jupe que m’avait prêtée Kelly, elle a réparé mon pantalon. Je vous laisse admirer le travail. La réparation de Kelly On fait 3 miles histoire d’arriver à une source d’eau et de dépasser le mile 1500. Demain, un dénivelé positif de plus de 2km sans pause nous attend… Je prévois donc un réveil à 4h40 pour faire cette longue montée avant que la température n’augmente. Demain risque d’être comme la montée de Belden…

Du mile 1383 au mile 1408 Comme prévu, à 4h nous étions debout pour commencer une marche de nuit. Petit moment de peur lorsqu’en face de nous, deux yeux se font apercevoir à la lumière de nos lampes. On n’arrive pas à distinguer quel animal se trouve devant nous. En s’approchant, on finira par voir que c’était une vache. Un peu plus loin, j’ai vu un putois. Le ciel étoilé est le plus beau que j’ai pu voir depuis le début de mon aventure. Puis j’ai le droit à un impressionant lever de soleil sur Shasta. La température augmente rapidement. On arrive à la Cache 22, une énorme water cache ! Il est dit de ne jamais compter sur les caches car nous ne sommes jamais certain de la quantité d’eau qui y est disponible. Plus de 1000 litres d’eau, une station pour recharger nos téléphones, de la nourriture, du…

Du mile 1066 au mile 1091 Je mange mon dernier snacker. Je n’ai plus de nourriture du tout ! Aujourd’hui, on retourne en ville. 25 miles à faire avant 19h pour espérer que quelqu’un nous prenne en stop. Tiens, c’est le week-end. J’ai horreur du week-end. Comment je le sais ? Le trail est une vraie autoroute. On a croisé au moins une centaine de day hiker et une vingtaine de chiens. L’un des premiers day hiker que l’on rencontre me présente ses condoléances lorsqu’il apprend que je suis français. Je lui répond que je n’en ai que faire. Il me regarde d’un regard très bizarre. Je m’assure donc qu’il parle de la défaite au foot. Mais non. J’avais oublié. Je retourne en ville, il me fallait une mauvaise nouvelle. Les attentats à Nice. Durant toute la journée, j’aurai le droit à des condoléances. Après une dizaine de miles, on…