Tag

Montagnes

Chercher

Du mile 1198 au mile 1224 Réveil à 5h pour faire cette montée avant la chaleur. Raté ! On était tellement fatigués qu’on ne s’est mis en route qu’à 6h15. Néanmoins il ne faisait pas trop chaud. Par contre, la température est vite montée passer 8h. J’ai marché pendant environ 500m derrière un chevreuil qui avançait tranquillement sur le sentier, à une dizaine de mètres de moi. C’était mon ami le chevreuil. La journée était pleine de montées et descentes. C’était particulièrement agaçant ! Et il faisait tellement chaud… Le paysage n’est pas intéressant. On appelle ce genre de section des « garbage miles » (miles poubelle) car les miles que l’on fait sont inintéressants. Beaucoup de hiker sautent ce passage et vont jusqu’à Chester (mon prochain ravitaillement) pour éviter l’ennui de cette section. Je peux comprendre ! Mais c’est trop simple de faire ça. Donc je la marche ! Comme toutes…

Du mile 1140 au mile 1164 Une bonne nuit et c’est reparti ! Dommage que la condensation ait complètement humidifié mon sac de couchage ; j’ai eu froid toute la nuit. Je me mets en route à 7h avec pour objectif 22 miles minimum. On entame la journée avec un bon dénivelé positif jusqu’à atteindre Donner Pass. On est en pleine semaine, mais il y a beaucoup de day hiker ce qui n’est pas plaisant du tout. On marche le long d’une crête offrant une superbe vue sur la vallée et sur les pistes de ski. Puis c’est reparti pour une grande montée. Je n’ai plus de force, plus assez de nourriture pour manger à ma faim, 4L d’eau dans mon sac, et encore 7 miles à faire. En plein milieu du chemin se trouvait un serpent. On est vraiment de retour dans le haut désert… Il ne bougeait pas…

Du mile 1041 au mile 1066 Aujourd’hui, je n’ai mangé que des barres chocolatées. À midi, je n’avais plus d’eau donc impossible de cuisiner, et au soir, j’étais trop fatigué pour cuisiner quoi que ce soit. J’ai donc mangé presque 20 barres. J’arrive à sec de nourriture ! Dur dur le moral au matin, mais au plus la journée avançait, au mieux ça allait. Encore une fois, on monte, on descend, on monte… Une journée physiquement compliquée ! J’arriverai au camp seul, pensant que Steffen est allé plus loin car il était devant moi. J’étais trop fatigué pour marcher jusqu’au prochain campement. Steffen est finalement arrivé quelques minutes plus tard ; il était allé prendre un bain dans le lac. Si j’avais su, j’y serai moi aussi allé ! Je suis tellement sale…

Du mile 990 au mile 1008 Motivation au maximum des le matin : aujourd’hui, nous allons franchir la barre des 1000 miles soit 1609 km! Tellement impressionnant ! Moral qui retombe bien bas au bout de 5 minutes de marche : les 10 prochains miles sont bondés de moustiques… Des centaines et des centaines qui attaquent en même temps… Cette partie du trail est réputée pour être une horreur à cause des moustiques. Malgré tous mes produits antimoustiques, je me prends une bonne centaine de boutons, partout sur le corps… Même mon cuir chevelu a le droit à ses piqures. Impossible de s’arrêter pendant 10 miles tant ils sont nombreux. Je deviens complètement hystérique, je cours, je hurle… 4h sans cesse à me faire harceler, piquer. Et les mouches qui me plongent sur la tête, dans les yeux, les oreilles… Une matinée vraiment atroce ! La motivation revient lorsque je…