Tag

Montagnes

Chercher

Du mile 716 au mile 733 Début de journée a 8h. Le trail monte dans la montagne et s’enfonce dans la forêt. Et le dénivelé devient exponentiel. Très vite, le chemin prend un grand angle de montée. C’est vraiment dur ! Si dur qu’à 12h, nous n’avions fait que 4miles… Nous en avions prévu 17 pour la journée. Le poids de mon sac n’aide aucunement à faire de grandes distances sur de pareils terrains. Au sommet, on a une vue magnifique sur la chaine des montagnes enneigées vers lesquels on se dirige. On fait une grosse pause pour manger notre repas. Je m’endors a l’ombre d’un arbre. Puis je reprend le trail, tout seul. Il descend jusqu’en bas de la vallée ! Je reprend donc mon rythme de 3miles par heure. Vers 17h, j’arrive au campement juste avant une seconde montée. Il y a un petit ruisseau donc c’est l’endroit…

Du détour au mile 280 Après une courte nuit, je me lève et plie bagage avant que l’on ne me voie. Je me lance sur la route. Rapidement, elle devient étroite… Hier soir j’ai dû m’asseoir sur du sable… Je ne m’en suis pas rendu compte, mais avec les frottements de mon sac, ma peau s’est irritée. J’ai tout le bas du dos qui me brûle. Je suis contraint de mettre tout le poids de mon sac sur mes épaules au lieu de mes hanches. La route devient très dangereuse. Les voitures passent a 90km/h a un mètre de moi. Marcher sur la route n’est aucunement intéressant. C’est dangereux, on n’a pas de vue, pas de calme et ça fait très mal aux pieds et genoux. Cette section était plus un supplice qu’un plaisir. Ne voulant pas me dégouter du PCT, j’ai décidé d’abandonner ce détour. Je suis extrêmement déçu…

Du mile 161 au mile 161 Pour rappel, un nero, c’est une journée où l’on marche « nearly zero » (presque 0) miles. En gros, on désigne souvent de nero une journée avec très peu de distance parcourue. Souvent, quelques heures à peine à une demi-journée de marche. La famille mexicaine a fait la fête jusqu’à 1h du matin. Mais ce n’est pas tout ! A 4h ils ont trouvé bon de remettre ça… Bref, une très petite nuit pour moi. 8 miles nous séparaient d’Idyllwild, la ville dans laquelle j’avais prévu un ravitaillement. On se met donc en route sur une route de terre. Au bout de 10 minutes de marche, on se retrouve dans les nuages. Il faisait frais ! On commence à apercevoir quelques maisons : leur architecture est impressionnante ! Nous sommes dans une forêt et à cause de la brume, impossible de voir à plus de 30m.…