Du mile 395 au mile 411

Après une grosse nuit, je me lève. J’ai la flemme de tout; ranger mes affaires, marcher, me ravitailler en eau… Au bout d’une heure et demie à ne rien faire au camp, je me mets en route. Mes pieds sont toujours un peu douloureux.

Le trail reprend par une belle montée dans une forêt de pins. Il est 9h30 et il fait déjà très chaud. D’après les personnes que j’ai croisées hier, la température ne devrait cesser d’augmenter toute la semaine. Et la semaine prochaine je suis dans la partie la plus chaude et sèche du PCT… Ce n’est pas très encourageant.

J’ai définitivement un problème avec la nourriture. Je mange énormément, ce qui n’est pas étonnant, mais je suis déjà en train d’épuiser mon stock de barres chocolatées. Ce soir, il ne m’en reste que deux pour deux jours sachant que j’en avait acheter 20 pour 5j. J’ai assez de plats pour me faire deux repas par jours, mais il faut vraiment que je trouve quelque chose à grignoter pendant la journée. J’ai fait un échange avec un autre hiker (dont j’ai oublié le nom) : un snicker et un kitkat contre 4 barres de protéines. Très bel échange !

J’ai tellement la flemme de marcher que je m’arrête tous les miles. Je voulais faire 15 miles aujourd’hui. J’ai finalement atteint le mile 400 !!! Je me suis arrêté pour masser mes pieds. J’ai perdu ma serviette sur la route. C’est ça d’accrocher son matériel à l’extérieur du sac… Entre temps, Jessy et Claire m’ont rattrapés. Je ne les avaient pas vus depuis Idyllwild. Ils ont récupérer ma serviette qui était tombée en plein milieu du chemin. Sauvé !

Hier, j’ai trouvé une casquette sur le chemin. Je l’ai donc prise. Tant que je ne trouve pas le propriétaire, elle m’appartient et remplace celle que j’ai perdu. A midi, je me suis arrêté sur une table de pique-nique. En repartant, je me suis rendu compte que j’avais déjà oublié la casquette sur une table… Demi-tour ! 0,2 miles, ça aurait pu être pire.

J’arrive à une petite maison destinée aux scout mais qui est utilisée par les hiker lors de la saison du PCT. Il restait un peu de nourriture et un bon choix de sauce. Il y à quelques jours, j’ai découvert la sauce Ranch. C’est l’équivalent de la sauce kebab en France. J’ai donc pris un sachet de thon que j’avais acheté pour manger le midi et j’ai ajouter quelques bouts d’oignon frais. Puis j’ai pris la sauce et j’en ai mis un bon 20gr. Je mange une première bouchée… Mince. Il s’avère que c’est une sauce à base de wasabi et non pas de la sauce Ranch. Pourtant elle était blanche ! C’est très fort… Mais je mange tout ! J’étais tout rouge et en sueur. Les autres ont bien rigolé.

Le PCT traverse une nouvelle fois une zone pleine de poodle dog bush. Une nouvelle fois, il faut faire très attention où on met les pieds ! J’arrive finalement au camp où 5 hikers sont en train de monter leur tente. Je monte la mienne, je mange, et c’est l’heure de dormir. Pour une journée de flemme, je m’en sors bien avec mes 16,5 miles !

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Write A Comment