Du mile 109 au mile 118

Je ne me souviens plus avoir expliqué la cause de mon problème de pieds. Depuis des années, je porte des chaussures à semelle plate. Ça n’arrangeait en rien leur morphologie déjà très plate. Or, avoir des pieds plats provoque de nombreux soucis lors de marches intensives. J’ai donc attrapé une inflammation aux deux voutes plantaires. Je ne sens presque plus la douleur au pied gauche. Celle au pied droit perdure encore. La douleur se fait ressentir au niveau des talons, mais je ne pense pas qu’il y ait de solution pour ça, la chaussure est déjà adaptée pour amortir à cet endroit…

Debout a 8h, la pizza froide de la veille a fait un bien fou a l’estomac. Direction le bureau de poste de Warner Springs, 1,2 mile. j’ai récupéré mon colis de ravitaillement. Je vais au comunity center, le lieu de rendez-vous des hikers, 1,2 mile. C’est un bâtiment où les hikers peuvent faire à manger, acheter de la nourriture, camper, se laver, aller sur internet, faire des lessives gratuitement. J’ai mangé un énorme muffin a la pomme ! Matt et moi voulions faire une partie de golf avant de partir néanmoins il faisait trop chaud pour ça. Je suis allé boire un coca en terrasse au bar du golf. Je devais vraiment en avoir envie… J’ai dû marcher 3km aller-retour juste pour boire ce coca… Mais ça valait le coup ! Boisson à volonté. Les hikers sont désormais interdits d’entrer dans le bar, on doit rester sur la terrasse. C’est à cause d’un confrère du début de la saison qui a trouvé bon de retirer ses chaussures à l’intérieur. On ne s’en rend pas compte, mais on pue vraiment !

Je suis accueilli comme une merde par la chef des serveuses. On me sers le coca sans rien dire, sans me regarder, sans faire un sourire. On est très mal vu a cet endroit. Pourtant, sans nous, le bar tournerai sans doutes en sous régime tant la ville est déserte. J’ai fait remplir mon verre 3 fois !

J’ai retrouvé Jessy et Claire, le couple que j’avais rencontré deux nuits de cela. Jessy ne peut pas marcher pendant quelques jours, car son pied droit a est aussi gonflé que son mollet. Il était 15h lorsque j’ai décidé de le remettre en route. La serveuse ne m’a pas fait payé mon coca. Je me demande bien pourquoi, mais bon, ca fait des économies !

Objectif : mile 119. Les 8 derniers miles ont eu beaucoup de dénivelé. Je me suis lavé dans un ruisseau. Il y avait beaucoup de poison oak sur la route, il fallait faire attention. Matt et moi nous sommes finalement arrêter au mile 118,5. C’est au sommet d’une montagne, donc le levé de soleil sera magnifique ! On a mangé des tortillas avec du saucisson, des chips au fromage, des chips très épicées, des oreo et un mélange de riz épicé et de fèves, le tout dans une unique tortilla… Le rêve.

Cette nuit, je vais dormir avec uniquement la partie intérieure de la tente. J’ai une vue magnifique sur les étoiles.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Write A Comment