Du mile 702 au mile 716

… et pas à cause du trail. Je me lève à 8h30 en me disant que je partirai demain, mais je me suis retrouvé sur le trail à 12h30.

A force d’être seul ou en petit comité, on fini par ne plus vouloir passer trop de temps en société. Il y a plus de 120 hiker a Kennedy Meadows… J’avais besoin de retourner sur le trail ! J’ai donc tout rangé et j’ai trouvé un bon moyen d’organiser mon sac. J’ai pesé le tout : 21kg avec uniquement 1l d’eau.

Que je vous explique; je compte traverser l’intégralité de la Sierra sans devoir en sortir pour me ravitailler. Je vais donc de Kennedy Meadows a Vermillion Valley Resort d’une traite. C’est 10 jours de marche consécutif + 1 a cause du détour que je fais pour monter sur le mont Whitney. 11 jours de nourriture. A presque 1kg par jour, on en est déjà a 11kg… 8kg de matériel, 1kg de bear canister et 1kg d’eau… C’est très compliqué de marcher avec autant de poids sur les épaules et pieds, surtout que le trail commence les grands dénivelés en altitude.

Il fait très chaud car une vague de chaleur a commencée hier et devrait durer une semaine. Le trail monte, monte, monte. Le soucis, c’est qu’au bout d’un mile, j’ai ressenti énormément de douleur dans mon épaule. Obligé de m’arrêter. Je pensais vraiment qu’en deux jours de repos, ca irai mieux, surtout que je prends mon traitement ! Mais non. Je fais quelques massages, des étirements et je me remet en route. Un mile plus loin, rebellote, en plus douloureux. Et ainsi de suite, de plus en plus douloureux, de plus en plus régulièrement. Impossible de profiter du paysage, impossible d’avoir le moral, impossible d’avancer. Suds, l’Américain de 21ans avec qui je marche me donne un comprimé pour relaxer les muscles. Pas d’effet. Au bout de deux heures de souffrances, je décide de passer a la phrase d’après. Wing-it me donne de la codéine. J’ai horreur de prendre des anti-douleurs sur le trail car s’il y a douleur, c’est qu’il y a un soucis, donc il faut le ressentir pour ne pas trop forcer. Mais là ce n’était plus tenable.

Le médicament fait très bien effet. Je fait vraiment attention de ne pas forcer sur mes pieds. J’ai enfin localisé le soucis, je pense. J’ai une douleur sur la peau a cause de la coupure. Lorsque la peau bouge, ça tire sur la coupure. Et j’ai des douleurs au muscle. Probablement qu’il a était un peu coupé lui aussi. Le mélange des deux est beaucoup trop douloureux.

Tout en haut de la montagne, on a le droit a une magnifique vue d’une étendue d’herbe en plein milieu de montagnes. C’est magnifique ! On marche un peu au milieu puis on monte dans la montagne a côté pour redescendre dans la plaine. J’ai le droit a un superbe coucher de soleil puis a un lever de pleine lune derrière les montagnes. J’arrive au pont qui passe juste au dessus d’une rivière. C’est là que je m’arrête ce soir ! Une dizaine de hikers sont autour d’un feu de camp. Je mange avec eux et je me couche.

Je remercie la société A.R.D Com pour la prise en charge très onéreuse de l’envois de mon colis de ravitaillement. C’est grandement apprécié !

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Write A Comment