Du mile 1248 au mile 1275

Réveil à 5h pour quitter le camp avant que les centaines de moustiques ne se lèvent. Une extrême fatigue se fait ressentir donc le départ ne se fera finalement qu’à 6h15, lorsque la moitié des moustiques auront déjà commencé leur traque.

Pendant 3h30, le trail montera. Une interminable montée. A chaque fois qu’on pense arriver au bout, on s’aperçoit qu’il faut encore monter. Cette montée était pour moi plus dure que monter Whitney… Plus de 1200m de dénivelé. Je suis devenu complètement hystérique de ne jamais en voir la fin. J’ai détesté le trail. Ce n’est que la seconde fois que cela m’arrive ! La première fois était dans le désert de Mojave, le soir où j’ai traversé le champ d’éoliennes lors d’une tempête.

9 miles faits, on s’est permis une sieste d’une demi heure au sommet. La vue n’en vaut pas le coup. Juste quelques monts pleins d’arbres, le tout étant caché toute la journée par une épaisse brume.

Puis on redescend dans la vallée. Et c’est de nouveau reparti pour une montée de presque 1000 m… Cette section est inintéressante et très dure physiquement et psychologiquement… C’est une garbage section !

J’ai trouvé une paire de bâtons de marche, presque neuve, abandonnée le long de la route. Je l’ai prise et j’ai trouvé le propriétaire quelques miles plus loin. Il était tout content ! J’ai aussi vu un tout petit serpent à sonette.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Write A Comment