Du mile 1992 au mile 2000

S’il y a bien une chose à retenir de mon aventure, c’est bien ça. On ne s’en rend pas compte, mais parfois, il suffit d’un simple petit geste pour faire plaisir à quelqu’un. Sur le trail, on est exposés à une souffrance quotidienne; qu’elle soit physique ou psychologique. Parfois, on l’accepte volontiers, parfois c’est plus compliqué. On est donc plus sensible aux petits gestes. Alors que j’arrivais au Mcdonald’s de Sisters, un homme est venu me parler et m’a expliqué qu’il avait aidé à couper les arbres au travers du chemin sur la section que je m’apprête à faire. Puis il a proposé de m’offrir mon repas, sans limites de prix. C’est donc le ventre plein que je vais faire les courses. Un premier geste qui m’a touché.

Je me dirigeais vers les caisses quand j’ai laissé passer une mère avec sa fille, car elles n’avaient que quelques articles. Puis j’ai commencé à préparer mon sac devant le magasin. C’est alors que la petite fille me tend deux paquets de ramens (plat japonais constitué de pâtes et viande ou poisson) et me dit « de la part de ma mère, bon courage pour le trail ». C’était vraiment inattendu ! Et c’est un geste qui m’a vraiment fait plaisir. Un petit geste simple, mais plus qu’apprécié !

Puis je me mets en route pour faire du stop dans un endroit adéquat avec de la place pour une voiture de se garer. Alors que je marchais vers cet endroit que j’avais repéré, un homme klaxonne et me fait signe de venir. Il s’agit de Slash, un homme qui a fait le PCT en 2005. Il propose de me déposer sur le trail. Sans même faire du stop, il savait que je voulais retourner là-bas. Quelle entraide au sein de cette communauté !

De retour sur le trail, je marcherai jusqu’à atteindre le mile 2000. Ca y est ! 2000 miles, soit 3200km de faits !

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Write A Comment