Du mile 1164 au mile 1190

Un peu de flemme au petit matin, ça ne fait pas de mal ! Debout vers 7h30 avec quelques petites crottes de souris dans les chaussures, une fois de plus. Je mange mon dernier snack (Kitkat dans du Nutella). Il faut savoir qu’habituellement je mange entre 10 et 20 snacks par jour. Aujourd’hui, je n’en avais qu’un et deux demi-repas. Le ravitaillement devient urgent !

Le paysage n’avait rien de grandiose, juste des petites montagnes ensevelies sous une épaisse forêt. Un lac par ci par là. Aujourd’hui encore, nous avons plus de 1000m de dénivelé positif ; j’ai l’impression d’être dans la haute Sierra !

J’ai « sauvé » Happy Beans en lui donnant 0,5L d’eau quand il était en train de tomber en déshydratation lors d’une section de 10 miles sans eau. On m’a bien aidé quand j’en avait besoin, j’avais enfin l’occasion de rendre la pareille.

J’ai vu un second serpent aujourd’hui ! Encore une fois en plein milieu du passage. Les derniers miles étaient vraiment très durs physiquement tant j’étais fatigué et sous-alimenté. Je suis finalement arrivé au campement après 26 miles. Il y avait la Reckt Team, un groupe de 3 hommes de 50 à 60 ans qui marchent une section de 100 à 300 miles du PCT chaque année. En me voyant sortir mon demi paquet de purée de pomme de terre, l’un d’eux m’a proposé un délicieux repas déshydraté : des lasagnes. Je me suis régalé ! Un deuxième est venu avec un second repas lyophilisé : une crème brûlée en guise de dessert. Je n’ai jamais été fan des crèmes brulées, mais une règle en tant que hiker dit qu’on ne doit jamais refuser de la nourriture. J’ai accepté, et c’était vraiment délicieux… C’est fou comme on apprécie différemment les choses lorsqu’on est sur le trail…

Demain, j’ai 4,5 miles pour arriver en ville où je mangerai un énorme hamburger. Mon objectif est de faire 15 miles sur la journée sachant que c’est une journée de ravitaillement. Je me lance ce challenge !

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Write A Comment