Toujours au mile 59

Vendredi soir, j’ai été accueilli par une adorable famille : les Wright. Ils m’ont hébergé, nourri, blanchi, ont été très chaleureux avec moi. Ils ont pris soin de moi, m’ont fait rire et m’ont fait participer à leurs sorties en famille.

Je dormais chez Peggy et Mike, les parents d’Erika. J’avais le droit à un très bon petit-déjeuner bien américain ! Erika préparait les délicieux repas du soir. Storm, son mari, m’a offert un livre sur les plantes de la Californie (que je ne pourrai pas emmener car il est trop lourd, mais que j’ai feuilleté) et une belle casquette avec des leds sur le devant pour éclairer lorsque je marche. Elle est bien mieux que ma trop petite casquette blanche ! Donc je me débarrasse de l’ancienne.

Peggy m’a permis de faire une lessive, et j’ai pu me laver ! Storm et Erika ont un très grand chien ; je suis toujours étonné par sa taille dès que je le vois !

C’était la première fois qu’ils hébergeaient un hiker et à priori ça leur a plu ; ils comptent former un petit groupe à Julian, l’année prochaine, pour aider les hikers en leur offrant l’hospitalité par exemple !

Je dois normalement les quitter demain, mais si mon colis n’est pas arrivé à 9h, je devrai passer une nuit de plus chez eux ; je ne peux pas partir sans ma tente. Mes pieds vont beaucoup mieux ! Néanmoins je vais me limiter les premiers jours. En effet, pour mercredi (ou jeudi), je ne ferai que 8,5 miles et je dormirai au mile 68. j’aurai ensuite une section de 31,7 miles sans ravitaillement en eau… J’espère que les water caches seront remplies !

Je peux le dire… Storm, Erika, Peggy et Mike ont sauvés mon aventure. Tant de gentillesse que des remerciements ne sauraient égaler. C’est ça, la trail magic !

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Write A Comment