Une randonnée ultra-longue durée

Népal, Kirghizistan, Canada, USA, Chili, Argentine, Bolivie, Islande…

Préface

Les 4260km du Pacific Crest Trail ne m’ont pas laissé indemne. Ayant expérimenté le bonheur ultime, il était inévitable de me retrouver à nouveau sur les routes de terre et de graviers.

Après deux ans d’entrainement pour relever le défi de l’Ironman et de drastiques économies, j’ai décidé de me lancer dans une toute nouvelle aventure d’énorme envergure; un défi qui en ferai pâlir mes deux premiers.

Un format cru et sincère

Vous avez beaucoup aimé lire mes galères, exploits et ressentis. C’est pourquoi je compte vous proposer du contenu sans tabou, sans filtres. Du 100% naturel, tant dans la joie que dans la tristesse. Tant dans l’extase que dans la galère.

Mais ce n’est pas tout ! Je pourrai désormais aisément vous partager de nombreuses photos et vidéos pour vous faire voyager autour du monde, dans les endroits les plus improbables et reculés de la planète. Fini les articles sans images comme lors de ma précédente aventure sur le Pacific Crest Trail !

Un voyage à durée indéterminée

Ce n’est pas cinq mois de voyage que j’entreprend comme la dernière fois, mais de nombreuses années. Avec tous les fonds qui sont en ma possession, je compte tenter de voyager aussi longtemps que possible. Trois, quatre, cinq, peut-être même dix ans de voyage en continu; à pieds, en vélo, en kayak, à dos de cheval… Aucune limite ne m’est imposée !

J’ai préparé un fil rouge pour avoir une idée globale de ce que j’aimerai faire et organiser la suite de mon aventure autour de ce dernier, mais je suis parfaitement conscient que tout se ne passera pas comme je le souhaite ou le prévoit. Je serai, à de nombreuses reprises, amené à revoir mon trajet et mes attentes.

Et si mon envie de voyager s’éstompe ? Si je souhaite revenir en société quelque temps ? Et bien j’aurai les fonds nécessaires pour suivre mes envies du moment. Je serai parfaitement libre de faire ce que bon me semble sur l’instant.

Carte du Great Himalaya Trail (GHT) au Népal

Les chemins qui m’intéressent le plus

Le Népal, un pays qui m’attire beaucoup de par son relief, est l’un des pays qui me fait le plus vibrer rien que d’en parler. Une randonnée, le Great Himalaya Trail traverse le pays d’est en ouest sur un chemin continu de 1700km. Avec ses 90km de dénivelé positif, c’est une randonnée spectaculaire et compliquée qui parcoure les plus hauts cols de montagne au monde dans un environnement hostile et reculé de toute société.

Carte des trois grandes randonnées les plus connues des États-Unis. De gauche à droite : PCT, CDT, AT

Les États-Unis, et le Continental Divide Trail (CDT) font aussi parti de ma liste. Longue de presque 5000km, cette impressionnante randonnée traverse les US du sud au nord en commençant par le Nouveau Mexique, pour flirter avec les crêtes du Colorado et finir par les vastes paysages du Wyoming, de l’Idaho et du Montana. Il s’agit de la grande sœur du Pacific Crest Trail en moins peuplé et physiquement plus exigeante.

Le Kirghizistan et ses vastes plaines entourées de majestueuses chaines montagneuses recouvertes de neige fait lui aussi parti des destinations qui m’animent le plus.

Paysage typique du Kirghizistan

L’Argentine et son Huella Andina Trek qui le traverse sur 600km en offrant des paysages montagneux et arides m’attire particulièrement, d’autant qu’il se termine à la frontière chilienne; pays qui suscite mon intérêt tant par la population que par les immense paysages à peine visités par l’Homme.

Le Canada est ses innombrables lacs et forêts à perte de vue offre des expériences de randonnée et de descente en kayak incontournables pour tout amoureux des sports en pleine nature. Pour les plus courageux, un chemin reliant les côtes est et ouest est ouvert depuis quelques années. Il s’agit du Great Trail.

Carte du Great Trail au Canda

Et après ?

Advienne que pourra ! Au grès des rencontres, des saisons et de la politique, nous verrons bien où l’aventure m’emmènera !